L’oeuf qui fait dans la dentelle

C’est Pâques ! Quelle formidable occasion une fois de plus pour créer et s’épanouir dans le chocolat, ce sera le premier véritable défi de l’année 🙂

Chocolat noir Tanzanie 75% – Bonbons pralinés – mendiants

_MG_4779

IMG_0508

Brioche « Nanterre »

La brioche classique telle que nous la connaissons. Bien qu’elle ait subi quelques modifications à travers les temps, le fondement de la recette reste le même : beaucoup d’oeufs, du beurre et une farine forte en protéines qui permet à la brioche  « d’exploser » au four. C’est ce réseau protéique entremêlé avec le beurre qui explique la « mie filante » des brioches.

_MG_4662

La Fantastik cheesecake

Vous l’avez reconnu ? Non 😀 ? C’est une reproduction maison de la merveilleuse tarte dite « Fantastik » de Christophe Michalak : Sablé breton, insert au confit de mangue gélifié, insert cheesecake (sous la mangue) et ganache chocolat blanc vanille sur le tour ! Un véritable délice, réalisé pour un anniversaire :).

IMG_1401 (1)IMG_1400 (1)

 

Vous allez prendre de la brioche

Hmmm…Son parfum exquis exhale votre cuisine d’arômes lactiques et pourquoi pas des notes de fleur d’oranger pour ceux qui aiment… Vous avez dit brioche ? Oui mais pas n’importe laquelle, la brioche vendéenne, réputée pour avoir ce somptueux goût de crème fraîche typique du terroir, et bien sûr une mie filante…

_MG_4589

On ne la présente plus…

Il est préférable de la consommer pendant la saison appropriée pour ne pas voir s’envoler son porte-feuille 😀

Subjectivement, personnellement, instinctivement, je pense que c’est la meilleure façon de disposer des fraises sur une tarte et je ne compte pas y changer quoique ce soit 🙂

Fond de pâte sucrée garnie à la crème d’amande – crème légère – fraises

What else ?

Tarte aux fraises

Buns ou pains burger à la farine complète !

Mis à part la pâtisserie, il faut bien se nourrir et j’adore les burgers (végétariens pour moi :D) !

Une des choses que je redoute le plus en cuisine c’est de ne pas avoir le résultat escompté. Mais il arrive aussi que je ne suive aucune recette et que je crée la mienne sur le tas sans rien noter… Et je m’en mords les doigts car je ne sais plus exactement la quantité de chaque ingrédient mais voilà à quoi ça ressemble :

300g de farine complète T150 bio – 50g farine T65 bio – environ 10g de gluten bio – 180g d’eau – un oeuf – « un petit morceau de beurre »(je me déteste quand je fais ça, mais environ 10g je pense) – 6g de sel et 6g de levure fraîche

Je décline toute responsabilité suite à un incident lié à un manque d’eau.

Mélanger tous les ingrédients, pétrir au robot ou à la main pendant 5-10 minutes, la pâte ne devrait pas coller aux doigts à la fin du pétrissage, ajuster le niveau de farine ou d’eau en fonction de la consistance de votre pâte.

Laisser « pointer » (gonfler/reposer) 30 à 45 minutes, dégazer la pâte, façonner des boules de 120g. Tremper dans l’eau puis dans le sésame. Laisser pousser à 30°C maximum pendant au moins 1H-1H30. Enfourner à 220°C et cuire en baissant à 200°C pendant 15-20 minutes (vous choisissez la coloration).

Bisous bye 🙂

IMG_0323

Ispahan

Création du très célèbre Pierre Hermé, à l’époque où il travaillait pour Ladurée. L’essence même de ce gâteau vient de l’harmonie parfaite entre ces trois ingrédients : Framboise-Rose-Litchi.

Étant donné que je suis quelqu’un d’honnête, je dois vous avouer quelque chose : je ne fais pas de macarons (à la maison). Pour ce gâteau d’anniversaire (pour ma chérie) je me suis procuré deux biscuits macaron chez un artisan pâtissier et je me suis occupé du reste.

Pourquoi ? Primo, le macaron avec un four ménager, c’est la misère ! Il faut rater plusieurs fois et même quand vous maîtrisez le four, ça peut toujours foirer… Secundo, les grosses pièces sont plus difficiles à faire que les petits macarons. Tertio, le colorant en poudre « intense », ça coute très cher et je n’en ai quasiment jamais besoin !

Je n’ai jamais essayé avec mon nouveau four cependant, des nouveaux tests sont à venir 🙂